Registre du temps de travail

L’employeur a l’obligation de tenir un registre du temps de travail, des heures supplémentaires, du travail de nuit et de la partie active et non active du service de garde du travailleur en sorte que le début et la fin du laps de temps pendant lequel celui-ci effectuait son travail ou se trouvait d’astreinte par ordre ou d’un commun accord, soient enregistrés. En cas d’affectation temporaire d’un travailleur, l’employé tient un registre selon les indications précitées sur le lieu de travail du travailleur affecté temporairement.